Lutte contre l’isolement : Christophe TASSANO, lauréat du Trophée Européen de l’Innovation territoriale 2013

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Christophe Tassano recevant le Trophée lors de la soirée de gala RURALITIC

Christophe Tassano recevant le Trophée lors de la soirée de gala RURALITIC

Le Centre Social Intercommunal a reçu le Trophée Européen de l’Innovation territoriale 2013, prix décerné sous le haut patronage de Monsieur François HOLLANDE, Président de la République et de Madame Fleur Pellerin, Ministre déléguée auprès du Ministre du Redressement productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Economie numérique.

 

 

 

 

C’est Vincent Descoeur, Président du Conseil Général et Louis Pouzin, ingénieur français en informatique, l’un des précurseurs d’Internet, qui ont remis le précieux trophée à Christophe Tassano, Directeur du centre social, en présence de Michèle Pieuchot, sa Présidente. Cette cérémonie s’est déroulée lors de la soirée de gala de la 8ème édition du colloque RURALITIC à l’Atrium du Conseil général du Cantal.

Christophe Tassano, lauréat et Michèle Pieuchot, Présidente du centre social

Christophe Tassano, lauréat et Michèle Pieuchot, Présidente du centre social

RURALITIC met en avant les acteurs de l’innovation en organisant chaque année “Les Trophées européens de l’innovation Territoriale” qui récompensent la créativité numérique des territoires dans les domaines de la solidarité et de la santé. Ce prix décerné au Centre social intercommunal met à l’honneur le travail mené par la structure et ses partenaires que sont le Conseil Général de la Nièvre et le Comité de Développement qui contribuent à des dynamiques porteuses d’innovation et créatrices d’emplois.

Ce prix a été attribué par un jury de sages composé de 20 personnalités représentants les principaux acteurs du secteur de l’Economie Sociale et solidaire, des nouvelles technologies de l’information et d’élus territoriaux comme par exemple Claudy Lebreton, Président de l’Assemblée des Départements de France, Président du Conseil général des Côtes d’Armor et membre du comité de concertation France-Très Haut Débit. Monsieur Lebreton a indiqué que d’année en année, les propositions abondent en matière d’ESS au point que le jury a eu bien du mal cette année à sélectionner les récipiendaires du cru 2013 parmi la centaine de dossiers reçus où figuraient par exemple le SDIS du 95, l’Etablissement Français du Sang, EUTELSAT, l’université de Rouen, la ville d’Issy-les-Moulineaux, la Région Midi-Pyrénées, le CHU de Caen….

Après avoir remporté en 2011 et 2012 le trophée de l’Innovation Sociale de la Fondation AG2R et le Concours bourguignon de l’Economie Sociale et Solidaire, c’est donc la troisième fois que le Centre social est distingué pour la création de la plateforme cantonale de lutte contre l’isolement « Faire compagnie (Papot’âges, webin’âges) » imaginée en partenariat avec le Conseil Général de la Nièvre en la personne de Fabien Bazin, son Vice-Président, le comité de développement de Lormes, la Mission numérique du Pays Nivernais Morvan et l’association Apiddale. La plate-forme est destinée à animer un réseau de bénévoles composé à la fois de professionnels appelés « voisins proactifs », des jeunes en service civique et d’habitants bénévoles appelés « voisins actifs ». Ils « constituent de véritables « brigades de la solidarité » en milieu rural dont la mission principale est de rendre visite de convivialité à des personnes âgées isolées et vulnérables et leurs aidants, pour (re)créer un lien social. Christophe Tassano précise que « l’objectif est d’apporter des réponses à l’isolement des personnes âgées, de redynamiser les liens de solidarité et rendre des petits services adaptés à des besoins non couverts (rentrer du bois, sortir le chien, aller chercher des médicaments à la pharmacie…).

Il ajoute qu’ « Aujourd’hui, après deux ans d’existence, le projet s’est enrichi et bénéficie d’une légitimation des usagers et des habitants. La perspective est de développer le dispositif et d’embaucher un jeune en emploi d’avenir pour assurer la coordination gérontologique de la plate-forme et les mises en relation et de recruter davantage de jeunes en service civique grâce à l’aide de la Communauté de Communes des Portes du Morvan ». Il est prévu de continuer à développer en parallèle l’amélioration de l’accueil des soins, la vie sociale et familiale grâce à de nouveaux services d’aide et d’assistance au profit des futurs bénéficiaires.

Une plate-forme internet et téléphonique avec un numéro unique sera bientôt mise en place afin de faciliter la mise en relation entre les voisins actifs, proactifs et les personnes fragilisées et isolés. L’objectif est de développer le réseau de solidarité et d’échanges de services de proximité.

Ce n’est pas un service à sens unique. D’ailleurs, les personnes âgées expliquent qu’elles ne veulent pas être assistées. Chacun peut donc apporter quelque chose, à sa mesure : raconter l’histoire des villages aux plus jeunes, les aider à faire leur devoir, faire un gâteau pour la fête des savoirs… Le projet compte déjà des « actifs » et des « pro actifs » qui rendent des services aux personnes âgées qui les sollicitent via la plateforme. Ils seront bientôt identifiés par des badges ou des stickers adhésifs sur les voitures. Des cartes postales seront envoyées à tous les habitants pour promouvoir l’opération et l’engagement de chacun.

Le rôle de la plate-forme est de veiller à ce que ceux qui reçoivent redonnent aussi, même si aucun décompte formel ne sera réalisé. La coordinatrice orientera ses demandes au besoin vers les professionnels (pro actifs) lorsque celles-ci ne relèveront pas de l’entraide et de la solidarité. L’autre moyen innovant utilisé pour rompre l’isolement des personnes et « garder un contact à distance » est la mise à disposition gratuite de tablettes, tactiles avec abonnement 3G qui sont prêtées aux personnes âgées sur une durée de 6 mois avec une aide à leur appropriation. Sur 300 visites depuis novembre 2012, 50 personnes ont souhaité utiliser la tablette. En termes de transférabilité, cette action va être déclinée au niveau de la Nièvre dans d’autres structures similaires qui se situent en zone très rurale avec l’appui technique et financier de la Fondation AG2R sous l’égide de la Fondation de France, la Fédération des centres sociaux, du Conseil général de la Nièvre, de la MSA et de la CARSAT Bourgogne.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »