Un bus pour rompre l’isolement des jeunes

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Jeudi 23 février 2012, le nouveau « bus des loisirs » du Centre Social Intercommunal a été inauguré dans la salle polyvalente de Lormes en présence de Christian PAUL, Député de la Nièvre et Président du Pays Nivernais Morvan, de Fabien BAZIN, Vice-Président du Conseil Général et Maire de Lormes et de Catherine BELLAMY, Conseillère technique de la CAF qui représentait Bérénice BERGER, sa directrice.

 

De gauche à droite. : Michèle Pieuchot, Christian Paul, Fabien Bazin et Christophe Tassano

Michèle PIEUCHOT, Vice-présidente du Centre Social, Christophe TASSANO, Directeur, l’équipe d’animateurs jeunesse de la Cité des Enfants ainsi qu’une centaine de jeunes, principalement des élèves du Collège Paul Barreau, étaient au rendez-vous pour partager ce moment.

 

Le nouveau « girls band » du canton, dont c’était la première représentation en public, a interprété pour l’occasion, trois morceaux de son répertoire pop rock, ce qui a fait de cette conférence de presse une véritable inauguration.

 

Christian PAUL et Fabien BAZIN qui ont conduit le bus jusque sur le lieu de la manifestation où ils étaient attendus en musique, ont pu découvrir le bus en fonctionnement et prendre la mesure de l’importance de l’outil : un minibus flambant neuf de marque Renault de 9 places rallongé et équipé d’un attelage et d’une remorque afin de permettre le transport de matériel d’équipement pour les sorties des ados et les camps.

 

Christophe TASSANO, a chaleureusement remercié les représentants des financeurs présents, la CAF (qui a contribué pour 16 000 €), le Conseil Général via le Pays Nivernais Morvan (6 000 €) et la MSA (1 500 €) et la Communauté de Communes des Portes du Morvan qui prendra à sa charge les frais de carburant du bus. Il a aussi rappelé que l’achat du bus « Bouj Té Loazirs » s’inscrit dans le programme du même nom qui est financé à hauteur de 61 500 € sur 3 ans par la CAF, le Conseil Général, le Conseil Régional, la MSA et la Croix Rouge, destiné à soutenir les initiatives portées par des jeunes et à favoriser leur autonomie et leur épanouissement.

 

De gauche à dr. : Christophe Tassano, Catherine Bellamy, Frédéric Beaucher, Christian Paul, Fabien Bazin et les jeunes

Fabien BAZIN, a rappelé pour sa part que « la Communauté de communes dont il est le Vice-président, porte le Contrat Enfance Jeunesse signé avec la CAF. C’est dans ce cadre que le conseil communautaire soutient financièrement depuis fort longtemps les actions mises en œuvre par le centre social destinées à favoriser les initiatives des jeunes, la découverte et l’ouverture vers toutes les formes de culture et de sport ».

 

Catherine BELLAMY, référente du Contrat Enfance Jeunesse pour le territoire, a complété ces propos en rappelant que : « La CAF est partenaire de la politique enfance jeunesse du territoire depuis plus de 20 ans.  Dans ce cadre elle s’est donc engagée à intensifier sa politique en direction des jeunes, en favorisant la structuration d’une offre d’accueil et de loisirs diversifiée, notamment par le financement, à titre expérimental, de projets très innovants comme celui-ci, réalisé par le Centre Social avec les adolescents. Ces fonds, destiné à financer des investissements mais aussi le fonctionnement, permet d’améliorer et de développer les services d’accueil de jeunes. C’est dans ce cadre, la CAF 58, consciente des difficultés de déplacement en zone rurale, a sollicité de la CNAF une aide à l’achat du minibus ».

 

Christian PAUL, a tenu pour sa part à rendre hommage à l’équipe du centre social pour l’exemplarité du travail réalisé et a félicité les jeunes pour leurs nombreux projets. Il a également souligné le caractère innovant en milieu rural de ce programme qui permet de rompre avec les démarches de consommation habituelles qui consistent à proposer les activités aux jeunes, pour les inciter à devenir plutôt « créateurs et acteurs de leurs loisirs » et développer ainsi la prise de responsabilités et l’autonomie.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »